Table des matières

L’optimisation du référencement naturel de votre site permet d’améliorer sa visibilité et son attractivité sur le web. Le SEO on-page fait partie de cette optimisation et englobe les aspects internes des pages de votre site pour qu’il réponde au mieux aux exigences des moteurs de recherche et aux besoins des utilisateurs.

On vous explique 12 facteurs d’on-page SEO à prendre en compte pour le référencement naturel de votre site.

Qu’est ce que le SEO on-page ?

Le SEO on-page, qu’on peut aussi appeler SEO on-site ou référencement sur site, désigne l’ensemble des techniques d’optimisation appliquées directement sur les pages d’un site web.

L’objectif est d’améliorer le positionnement de ces pages dans les résultats des moteurs de recherche. Comment faire ? En se concentrant sur l’amélioration de la qualité et de la présentation des éléments internes du site pour répondre aux critères des utilisateurs et des algorithmes de recherche.

Différence entre on-page SEO et off-page SEO

Ce sont deux notions importantes en SEO. Leur différence réside dans leur champ d’action respectif.

Le SEO on-page se concentre sur l’optimisation des éléments directement présents sur les pages web. Cela englobe :

  • l’amélioration du contenu textuel
  • l’utilisation de mots-clés pertinents
  • Optimisation des balises HTML
  • Optimisation de la structure de la page
  • la gestion des titres et méta-descriptions
  • l’amélioration de la structure des liens internes
  • Ajout des données structurées
  • l’optimisation des images
  • Etc.

L’objectif est de rendre chaque page techniquement performante pour les moteurs de recherche et utile aux visiteurs.

En revanche, le SEO off-page se focalise sur les efforts externes visant à renforcer l’autorité du site dans son ensemble. Cela comprend :

  • la création de liens entrants (backlinks) de qualité provenant d’autres sites
  • l’amélioration de la réputation en ligne
  • les avis clients
  • le développement d’une présence sur les réseaux sociaux

Les actions off-page ont pour but de renforcer la crédibilité et la notoriété du site en dehors des pages de votre site.

Comment optimiser le SEO on-page ?

Le référencement naturel est influencé par de nombreux critères, dont certains directement sur chaque page de votre site. Voici les éléments clés pour optimiser efficacement le SEO on-page de votre site.

Les facteurs n’auront pas la même importance en fonction des projets (type de site, contenus proposés, domaine d’activité, etc.). Par exemple, sur un site de recette de cuisine, les données structurées seront très importantes pour mettre en avant le contenu sur les résultats de recherche.

1. L’intention de recherche avant tout

Derrière chaque requête tapée sur les moteurs de recherche, il y a un ou plusieurs objectifs bien précis :

  • Trouver l’information (requête informationnelle)
  • Acheter un produit (requête transactionelle)
  • Naviguer sur un site bien précis (requête navigationelle)
  • Contacter l’entreprise (requête commerciale)

Prenons l’exemple d’un utilisateur saisissant « acheter des chaussures de foot ». Son intention est claire : il souhaite acheter ce produit. Le contenu présenté doit répondre directement à cette demande en listant des options d’achat pertinentes. Ignorer cette intention risquerait de réduire significativement l’engagement de l’utilisateur et l’efficacité du contenu.

Ainsi, chaque contenu doit avoir un objectif bien précis pour répondre aux requêtes des internautes.

Pour répondre à l’intention de recherche, vous devrez analyser minutieusement la SERP (Search Engine Result Page) proposant les résultats de la recherche pour votre mot clé. Puis analysez les résultats existants.

Posez-vous ces questions :

  • Quels mots-clés ma cible tape pour trouver mes produits ou mes services ?
  • Quelles sont les problématiques de ma cible ?
  • Est-ce que mon contenu cible le bon mot-clé ?

2. Structure et arborescence du site

La structure et l’arborescence d’un site web influencent directement le référencement et la performance globale de votre site dans les moteurs de recherche.

  • Une meilleure compréhension du contenu et de la hiérarchie du site par les moteurs de recherche
  • Une distribution plus efficace du jus de lien à travers le site
  • Une meilleure compréhension du contexte et des sujets principaux du site
  • L’ajout de nouveaux contenus facilité
  • La réduction du taux de pages orphelines
  • L’intégration efficace du fil d’Ariane

Optimiser les URLs

Les URLs d’un site doivent être optimisées de manière à aider à la fois les moteurs de recherche et les utilisateurs. Les URLs optimales sont courtes, descriptives et en lien avec la requête ciblée.

Structure URL

Les URLs sont étroitement liées à l’arborescence de votre site.

Après une étude SEO, il sera pertinent de choisir les bonnes requêtes et mots-clés pour construire ses URLs. Utilisez votre mot-clé ciblé dans l’URL si possible.

Évitez les identifiants numériques ou les caractères spéciaux inutiles et séparez chaque mot par des tirets pour assurer une meilleure lisibilité.

3. Contenu et le champ sémantique / lexicale

Chaque contenu doit être de haute qualité, original et pertinent pour les utilisateurs. Il doit répondre directement aux besoins des visiteurs et s’aligner avec l’objectif global du site.

Lien avec la requête

Un contenu optimisé pour le référencement prend en compte les recherches des utilisateurs sur les moteurs de recherche. Il répond à une recherche précise en lien avec une ou plusieurs requêtes et mots clés.

Le contenu est une réponse utile et informative à une recherche. La requête doit donc être incluse dans le contenu de la page dès le premier paragraphe pour clarifier immédiatement le sujet abordé et répéter naturellement dans le contenu sans sur-optimisation.

Qualité du contenu et pertinence

Le contenu doit apporter une réelle valeur ajoutée. Il doit être unique et aborder le sujet de manière exhaustive par rapport à la requête visée.

Avec un contenu cohérent et de qualité, le site gagnera en crédibilité aux yeux des moteurs de recherche et des lecteurs.

Développement du champ sémantique et lexicale

Enrichir le champ sémantique et lexical de votre contenu web n’est pas seulement une question de langue, cela fait partie d’une stratégie SEO.

  • Pour améliorer la compréhension du contenu par les moteurs de recherche
  • Pour intégrer plus naturellement une variété de mots-clés de longue traîne
  • Pour créer un contenu naturel et agréable à lire, sans tomber dans le piège du « keyword stuffing »
  • Pour renforcer votre autorité et la pertinence du sujet

En abordant un sujet sous divers angles et en utilisant un vocabulaire étendu, votre contenu est perçu comme une ressource complète et crédible. Utile pour fidéliser votre audience et améliorer votre classement SEO.

Mise à jour des contenus

La mise à jour régulière des contenus doit également faire partie de votre stratégie SEO on-page.

En effet, les informations évoluent rapidement dans de nombreux domaines. Celles que vous fournissez à travers vos contenus doivent rester actuelles et pertinentes pour les utilisateurs.

Cela renforce la confiance des visiteurs et augmente la crédibilité de votre site.

Les moteurs de recherche, et particulièrement Google, valorisent les contenus fréquemment actualisés, les considérant plus susceptibles d’être pertinents et utiles pour les internautes.

Chaque mise à jour du contenu est également une opportunité de réviser et d’intégrer de nouveaux mots-clés qui sont devenus pertinents depuis la création originale du contenu.

Ne laissez pas vos contenus à l’abandon, re-optimisez vos pages régulièrement et souciez-vous de fournir des informations véridiques et actuelles aux lecteurs.

Call to action

En fonction des objectifs du site et du contenu rédigé, le lecteur peut être guidé vers une action spécifique. Vous pourrez alors intégrer des appels à l’action (CTA) pertinents pour convertir le trafic en leads ou en ventes.

4. Crawlabilité et indexation

La crawlabilité d’un site désigne la capacité des moteurs de recherche à parcourir et explorer son contenu, ce qui est essentiel pour assurer une bonne indexation.

Voici quelques éléments clés qui influencent directement la crawlabilité et l’indexation :

Robots.txt

Le fichier robots.txt dirige les robots des moteurs de recherche sur les parties de votre site à explorer et à ne pas parcourir. Cela permet d’éviter le crawl de contenu dupliqué ou non pertinent, optimisant ainsi les ressources de crawl allouées à votre site.

Par exemple, le fichier robots.txt peut exclure les pages de résultats dynamiques, les pages de connexion, les pages de mentions légales et politique de confidentialité, des contenus dupliqués.

Sitemap

Un sitemap.xml bien structuré fournit aux moteurs de recherche une carte des pages à indexer, facilitant ainsi la découverte de toutes les pages pertinentes.

Autres facteurs

D’autres éléments influencent la crawlabilité et l’indexation du site, comme :

  • La structure du site
  • La vitesse de chargement des pages
  • Les liens internes
  • Le contenu dupliqué et erreur 4XX

Les robots des moteurs de recherches alloue un temps (le crawl budget) à chaque site en fonction de leur notoriété, de leur importance, leur fréquence de mise à jour, du nombres de pages, etc. Ce temps est en réalité des ressources des bots d’exploration qui viennent analyser votre site séquentiellement. Cela peut être plusieurs fois par jour pour des très gros sites, ou une fois par semaine ou même par mois.

Il est donc important d’optimiser le site pour que ce temps soit utilisé intelligemment.

Une hiérarchie claire et des URL bien structurés permettent aux moteurs de recherche de mieux comprendre et indexer le site.

Des pages qui se chargent rapidement permettent aux moteurs de recherche de crawler plus de contenu en moins de temps.

Les liens internes vont aider les moteurs de recherche à découvrir et à indexer d’autres pages pertinentes du site lorsqu’ils sont déjà sur une page.

Les pages de contenus dupliqués ou les erreurs 4XX vont venir prendre des ressources du budget crawl inutilement. Il faudra alors rectifier ses erreurs, et utiliser des balises canoniques pour indiquer la version préférée d’une page.

5. Expérience utilisateur

L’expérience utilisateur (UX) est fortement liée à vos performances SEO. En effet, les moteurs de recherche ont compris que les utilisateurs cherchaient à accéder à un résultat utile rapidement.

Ils ne veulent pas faire une chasse aux trésors sur les sites, ni attendre plus de 3 secondes le chargement d’une page.

L’engagement des utilisateurs est un indicateur clé pour l’expérience utilisateur et l’efficacité de votre site web. Plusieurs mesures permettent d’évaluer cet engagement : le taux de rebond, le temps passé sur le site, le nombre de conversions selon les objectifs fixés.

Contenu clair et accessible

L’objectif ultime de l’utilisateur est de trouver l’information recherchée le plus rapidement possible.

Pour cela, vous devez fournir un contenu clair, bien organisé et facilement accessible pour aider les utilisateurs à trouver l’information qu’ils recherchent sans frustration et tout ça, rapidement.

Le taux de rebond

Le taux de rebond représente le pourcentage de visiteurs qui quittent le site après avoir consulté une seule page, sans interaction supplémentaire. Un taux de rebond élevé peut indiquer que le contenu n’est pas pertinent ou que l’expérience utilisateur est insatisfaisante.

La durée de visite

Le temps passé sur le site, en revanche, reflète l’intérêt et l’engagement des visiteurs avec le contenu proposé. Plus les utilisateurs passent de temps sur votre site, plus ils sont susceptibles d’être engagés par le contenu que vous proposez.

Les conversions

Les conversions peuvent être définies de différentes manières selon l’objectif du site, telles que la demande de devis, de contact, l’inscription à une newsletter ou l’achat d’un produit. Mesurer le nombre de conversions vous permet d’évaluer l’efficacité de votre site à inciter les utilisateurs à passer à l’action.

Une stratégie efficace pour augmenter les conversions consiste à optimiser les appels à l’action, à simplifier les formulaires, et à assurer une navigation intuitive.

Améliorer l’expérience utilisateur

Dans un premier temps, vous pouvez optimiser les éléments « techniques » du site, avec :

  • une navigation intuitive et logique
  • un affichage optimisé pour les mobiles
  • un chargement rapide des pages

Puis, dans un second temps, vous pourrez améliorer l’expérience en pensant à l’engagement des utilisateurs. Concentrez-vous sur l’amélioration de la qualité du contenu et la personnalisation des interactions.

Le contenu doit être pertinent et informatif. Vous pouvez utiliser des formats variés tels que des vidéos, des infographies pour rendre le contenu plus interactif et intéressant.

Essayez d’offrir une expérience la plus personnalisée possible aux visiteurs, avec notamment :

  • l’affichage des produits ou articles similaires
  • des messages personnalisés
  • des CTA adaptés au contexte de leur placement

L’objectif est de faire sentir aux utilisateurs que le contenu s’adresse directement à eux.

6. Optimiser les balises de titre et métadescription

Les balises de titre et métadescription des pages sont affichées dans la page des résultats de recherche. Elles donnent un aperçu clair du contenu d’une page, incitant les internautes à cliquer sur votre lien.

Structure des résultats de recherche

La balise title

La balise title doit être concise, informative et adaptée à la requête visée. Elle doit contenir les mots-clés pertinents, placés stratégiquement pour attirer l’attention des moteurs de recherche et refléter fidèlement le contenu de la page.

Assurez-vous que chaque page ait une balise titre unique pour éviter toute confusion et favoriser un meilleur classement.

La balise méta-description

La balise métadescription fournit un résumé de la page qui s’affiche dans les résultats de recherche. Bien que cette balise n’impacte pas directement le classement, elle influence grandement le taux de clics.

Rédigez une métadescription engageante, en utilisant les mots-clés principaux et en fournissant un appel à l’action claire. Comme pour la balise title, chaque métadescription doit être unique et correspondre fidèlement au contenu de la page.

Plugin WordPress SEO

Sur WordPress, des plugins comme Yoast SEO et Rank Math permettent de configurer certains aspects du SEO, notamment les balises title et métadescription.

Ces plugins SEO vous pouvoir vous guider sur certaines optimisations on-page de façon simple et intuitive.

7. Structure de la page web – Hn

La structure du contenu permet de guider les lecteurs et d’aider les moteurs de recherche à comprendre la hiérarchie et le sujet principal d’une page. Pour y parvenir, utilisez les balises d’en-tête (H1, H2, etc.) pour créer une organisation claire et logique.

La balise H1 doit être utilisée pour le titre principal de la page, mettant en avant son sujet central. Les sous-titres H2, H3, etc. structurent le contenu en sections.

La hiérarchie des titres doit être respectée. Le titre H2 est suivi d’un titre H3 pour détailler la section si besoin ou d’un autre titre H2, etc.

Hiérarchie de contenu

8. Optimisation des images : nom, balise alt, poids, image unique

L’optimisation des images est un point important pour améliorer l’expérience utilisateur et le référencement.

Chaque image doit avoir une balise alt descriptive qui explique le contenu visuel de l’image. Cette balise indique aux moteurs de recherche comment comprendre l’image, contribuant à un meilleur classement dans les résultats de recherche d’images.

De plus, elles améliorent l’accessibilité pour les utilisateurs malvoyants en fournissant une description textuelle.

Les images volumineuses peuvent ralentir le chargement de la page, nuisant à l’expérience utilisateur et au référencement.

  1. Réduisez le poids de chaque image en la compressant, tout en préservant une qualité visuelle acceptable.
  2. Utilisez des formats modernes tels que WebP qui offrent un bon compromis entre qualité et poids
  3. Mettez en œuvre des techniques comme le lazy loading pour ne charger les images que lorsque nécessaire.

9. Maillage interne

Le maillage interne consiste à créer des liens entre les différentes pages d’un site web de manière logique et pertinente.

Il y a trois objectifs principaux derrière ces liens :

  • L’amélioration de la navigation
  • Aider l’indexation et le crawling
  • L’autorité d’une page

En liant stratégiquement les pages entre elles, vous guidez les utilisateurs à travers votre site, leur permettant de découvrir plus de contenu qui les intéresse. Cela améliore l’expérience utilisateur en rendant l’information facilement accessible.

Un bon maillage interne permet aux moteurs de recherche de parcourir plus efficacement votre site. En créant des liens internes, vous aidez les robots des moteurs de recherche à découvrir de nouvelles pages et à mieux comprendre la structure globale du site. Les pages bien reliées sont plus susceptibles d’être indexées rapidement.

Le concept de « jus de lien » désigne la valeur ou l’autorité que transmet un lien d’une page à une autre au sein du même site web. L’idée est que chaque lien interne agit comme une recommandation envers la page cible, influençant ainsi sa valeur perçue aux yeux des moteurs de recherche comme Google.

L’autorité d’une page est souvent une accumulation de plusieurs facteurs, dont les plus notables sont la qualité et la quantité des liens entrants qu’elle reçoit de pages externes et internes. Ainsi, une page qui reçoit beaucoup de liens internes accumule plus de jus de lien, augmentant sa propre autorité.

Jus de lien seo

10. Vitesse de chargement de la page

La vitesse de chargement des pages a un impact sur l’expérience utilisateur et le référencement du site.

Les moteurs de recherche, notamment Google, utilisent la vitesse de chargement comme un critère de classement. Un site plus rapide est perçu comme offrant une meilleure expérience utilisateur. En effet, cela permet de réduire le taux de rebond, ces utilisateurs qui quittent la page avant qu’elle soit chargée, et augmente le temps passé sur le site.

Le ratio HTML/Texte peut aider à identifier les pages potentiellement trop lourdes ou contenant du code inutile. Cela peut également être un indicateur de faible qualité du contenu.

Pour améliorer la vitesse de chargement, il est recommandé de minifier le code CSS, JavaScript et HTML, d’éliminer les ressources bloquantes, d’optimiser les images et d’utiliser le lazy loading pour les médias.

11. Responsive design de la page

Le responsive design vise à rendre les pages web flexibles afin qu’elles s’adaptent automatiquement pour offrir la meilleure visualisation et utilisation possibles, que ce soit sur un ordinateur de bureau, une tablette ou un smartphone.

C’est grâce au CSS et aux media queries que l’on peut ajuster la disposition des éléments du site en fonction de la largeur de l’écran de l’appareil utilisé. On peut alors redimensionner les images, ajuster la taille des polices et modifier la mise en page.

Explication du responsive design

La navigation sur mobile est de plus en plus importante, 51% du trafic web se fait depuis un smartphone. Le responsive design est primordial pour la satisfaction des utilisateurs lors de la navigation et pour les moteurs de recherche.

Depuis 2017, Google priorise la version mobile des sites internet pour l’indexation et le classement des pages, c’est l’Index Mobile First. La version mobile de votre page doit donc être faite avec soin.

Repartition du trafic web en France selon lappareil

12. Rich Snippets et données structurées

Les rich snippets sont des données structurées qui permettent de marquer des éléments spécifiques du contenu d’un site afin que les moteurs de recherche puissent comprendre leur contexte. Ils peuvent alors apparaitre d’une manière particulière sur les moteurs de recherche.

Ces données peuvent concerner par exemple :

  • Des avis
  • Des prix de produits
  • Des recettes
  • Des événements

Identifier et implémenter des données structurées sur votre page permet de vous rendre plus visible dans les résultats : soit avec des informations plus attrayantes et pertinentes, soit en étant en position 0 ou même d’apparaitre deux fois dans les résultats.

Donnees structures exemple

Quels outils utilisés pour ces optimisations ?

Ces outils facilitent l’analyse et l’optimisation des pages pour devancer la concurrence dans les SERP (Search Engine Results Pages).

Yoast SEO ou Rank Math

Ces extensions permettent de simplifier l’optimisation SEO on-page d’un site WordPress.

Elles offrent des fonctionnalités permettant de gérer facilement les métadonnées telles que les titres SEO (les balises title) et les méta descriptions, ainsi que les balises de contenu essentielles comme les en-têtes (balises h1, h2, etc.) et les attributs alt pour les images.

Ces plugins analysent également la lisibilité du contenu, suggèrent des améliorations et permettent de configurer des sitemaps XML facilitant l’indexation par les moteurs de recherche.

Rank Math Optimisation des articles

PageSpeed Insights

PageSpeed Insights, un outil développé par Google, fournit des analyses détaillées de la vitesse de chargement des pages web sur desktop et mobile.

Il propose des recommandations spécifiques en fonction des points faibles du site.

Analyse de PageSpeed Insights

Google Search Console

La Google Search Console offre une vue d’ensemble de la santé SEO d’un site.

Cet outil permet de surveiller et de résoudre les problèmes d’indexation, de vérifier les erreurs de crawl et d’analyser le trafic de recherche organique. Les données sur les performances des mots clés sont très utiles pour ajuster le contenu d’une page par exemple.

On peut également identifier une page qui sous-performe pour améliorer plusieurs éléments, comme le contenu, le maillage interne, les balises HTML, la vitesse de chargement et la version mobile de la page.

search console webalia

SEMrush

SEMrush est une plateforme analytique robuste conçue pour les spécialistes du marketing digital, offrant de nombreuses fonctionnalités. Elle permet :

  • l’exploration et l’analyse des mots-clés
  • comprendre la performance des mots-clés en termes de volume de recherche et de compétitivité
  • déceler des opportunités pour des mots-clés
  • évaluer les stratégies de contenu des concurrents
  • identifiant les lacunes dans votre propre contenu et sur vos pages
outil seo semrush

Ahrefs

Ahrefs est un outil très efficace pour l’analyse des backlinks et le suivi du positionnement. Elle permet aux utilisateurs d’effectuer une surveillance précise de leur profil de liens entrants, en identifiant les liens de haute qualité ainsi que ceux pouvant poser un problème.

Elle propose également des fonctionnalités avancées pour le suivi du classement des mots-clés, permettant aux utilisateurs de voir l’évolution de leur positionnement dans les résultats de recherche et d’ajuster leurs stratégies SEO en conséquence.

Conclusion

L’optimisation du SEO on-page est essentielle pour assurer que votre site soit bien positionné dans les résultats de recherche pour les mots clés cibles.

En améliorant les 10 facteurs évoqués, vous pouvez améliorer significativement la visibilité de votre site, attirer plus de trafic qualifié et ultimement augmenter votre taux de conversion.

N’oubliez pas que le SEO est un effort continu et qu’une veille constante est nécessaire pour s’adapter aux évolutions des algorithmes de recherche et aux comportements des utilisateurs.

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

LIRE PLUS

Nos articles recommandés

Essentielle pour guider les visiteurs et optimiser le référencement, l’arborescence d’un site web doit être pensée avec soin. Ce guide vous propose une méthode détaillée…
L’importance de la recherche vocale et SEO Le comportement des utilisateurs sur les moteurs de recherches a beaucoup évolué et les chiffres de la recherche…
Le SEO local est devenu un levier essentiel pour les entreprises cherchant à se démarquer et à capter l’attention d’une clientèle locale. Ce n’est pas…