Le magasin physique et e-commerce

Depuis l’arrivée de l’e-commerce, les magasins traditionnels n’ont cessé de se réinventer. Si le commerce connecté domine parfaitement le marché, les magasins physiques ne sont pas morts pour autant. En jouant la complémentarité et en proposant de nouvelles formules, il est tout à fait possible de faire coexister magasin physique et e-commerce.

Le développement des sites e-commerce

Le commerce électronique est en pleine ascension grâce à l’essor des outils digitaux (Smartphone, tablettes, etc.) Son développement ne risque pas de s’arrêter de si peu. C’est un fait indéniable. Aujourd’hui, il est possible d’acheter n’importe quoi sur Internet, et ce, en deux temps trois mouvements avec son smartphone. Cela a commencé par des réservations de billet d’avion, l’achat de prêt-à-porter, d’appareils électroménagers, de tickets de concerts et d’autres.

Internet a complètement changé le commerce traditionnel en offrant un accès plus libre et surtout plus rapide. Il faut tout de même admettre que, le commerce virtuel a bien changé le parcours client et le processus d’achat. Cela a permis, entre autres, d’éviter les files dans les caisses, de se déplacer de l’autre côté de la ville pour trouver ce que l’on recherche ou encore de devoir attendre les heures d’ouverture des commerces physiques. Avec en bonus, l’e-commerce propose des prix plus attractifs et des offres à ne pas en finir (code promo, bons plans, réductions, etc.).

Avec la digitalisation, c’est vraiment le système qui a changé. Sans compter le confinement, pendant la crise sanitaire qui n’a fait qu’accroitre les offres en ligne (commerce, formation, travail à distance, etc.). Dans l’impossibilité de se déplacer et de sortir pour faire du shopping, les consommateurs se sont rués vers des services plus simples et surtout très accessibles.  Ces situations ont permis à Internet, à travers ses milliers de magasins virtuels, de devenir le lieu le plus fréquenté de tous les consommateurs.

Créer une synergie entre le magasin physique et l’e-commerce

S’il existe une entité, et la plus importante, qui n’a pas pu jouir de ce développement de l’ecommerce, c’est le commerce traditionnel. Les magasins physiques se sont sentis rapidement menacés et cela se ressent au niveau de la fréquentation des magasins. Certains ont même dû mettre la clé sous la porte, pour manque de visiteurs. Cela impacte vraiment sur le chiffre d’affaires, et ce, sans savoir pourtant, qu’il est tout à fait possible de profiter de ce développement de l’e-commerce pour toucher les nouveaux consommateurs et par conséquent, augmenter ses ventes.

En effet, il est possible pour les commerces traditionnels de maximiser leur présence en ligne à travers des stratégies innovantes : drive disponible, click and collect et bien d’autres. En embrassant une transformation digitale et proposer de la vente à distance à travers une boutique en ligne, le commerçant peut concilier magasin physique et commerce digital pour faire fructifier ses affaires.

La stratégie innovante du web-to-store

Selon les tendances actuelles sur le marché, les comportements des consommateurs ont changé au profit des boutiques physiques. Même si le commerce en ligne propose une meilleure alternative, il est désormais possible de créer une synergie entre la boutique réelle et e-commerce. Il s’agit de  la stratégie web-to-store. Il existe de nombreuses solutions créatives pour vous permettre de donner envie à vos clients connectés d’acheter sur votre site interactif en ligne, mais également de les rediriger vers votre adresse ou lieu physique (récupération de la commande, essayage des vêtements).

Quelques pratiques efficaces pour passer au web-to-store

La plupart des acheteurs cherchent des informations en ligne avant de faire leurs achats en magasin. Pour pouvoir offrir une meilleure expérience-client, les commerçants se doivent alors de s’adapter aux nouvelles tendances de consommation. Voici quelques stratégies pour tirer le meilleur parti du web-to-store, la parfaite combinaison online et offline pour son activité commerciale.

La stratégie « disponible en magasin »

L’une des stratégies web-to-store consiste à proposer les mêmes produits physiques, sur le magasin en ligne, et vice versa. Toutefois, pour encourager vos clients à faire leur achat dans la boutique, encore faut-il les renvoyer vers le magasin le plus proche. Ainsi, vos acheteurs en ligne peuvent venir récupérer leurs achats dans les canaux de distribution où les stocks sont disponibles.  De plus, ils favorisent les achats locaux, dans les commerces de proximité.

Ces six derniers mois, Google a enregistré les quêtes locales et les recherches du « magasin le plus proche » ou les « points de vente disponible autour de moi ». Il se trouve que les quêtes ont doublé dernièrement.

Le système Click and Collect

Une autre pratique qui prend également de l’ampleur sur le net est le « click and collect ». De plus en plus populaire sur le web, cette stratégie cross-canal permet, entre autres, au consommateur connecté de réserver ou commander sur un site de vente en ligne et de le faire venir récupérer ses achats dans l’immédiat dans un point de distribution physique. Le consommateur exigeant et pressé peut choisir le créneau horaire qui lui convient pour aller chercher sa commande. Il lui suffit juste de se munir de son numéro de commande.

Cette tendance web-to-store s’inscrit dans une stratégie qui permet de rendre la visite au magasin de commerce la plus optimale possible. La livraison est gratuite ou à moindre frais pour vos clients. L’encaissement du paiement peut se faire sur votre magasin digital, au moment de la commande ou directement à la récupération des articles.

Le service Drive

De plus en plus de détaillants ont également développé le service Drive. Cette pratique a pris plus d’ampleur durant la période de confinement où les retailers étaient obligés de fermer les magasins. Le service drive accélère les livraisons en offrant un accès rapide et immédiat aux achats. Rappelons tout de même que cette pratique consiste à récupérer les achats effectués au service drive (bornes de commande juxtaposée au magasin), à même le parking du lieu de vente ou de la boutique physique.

En mettant en place ce service, vous allez proposer une expérience client fluidifiée. Vous faites bénéficiez à votre client d’une économie de temps, car il n’a plus besoin de sortir de la voiture et d’entrer dans le magasin. Ce service surplombe la livraison à domicile, qui se fait souvent 2 à 3 jours après la commande (le plus tôt possible) mais qui en plus, est payante.  Beaucoup d’entreprises ont tiré profit de ce service. On peut citer à titre d’exemple Castorama figurant parmi les grandes enseignes ayant décuplé leurs ventes pendant 10 semaines avec leur service Drive.

Le site e-commerce joue un rôle important dans le parcours d’achat. Pour fidéliser et améliorer la relation client  les boutiques physiques passent au digital pour mieux satisfaire leurs clients.  La synergie entre le commerce physique et le site e-commerce peut vraiment porter ses fruits avec une stratégie efficace.  Cela s’applique également à l’inverse. Il est tout à fait possible de rediriger les clients « physiques » vers les sites marchands.  Ce concept web to store est  valable aussi bien  dans la grande distribution que dans le commerce de détail.

Vous avez un point de vente physique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *