Table des matières

Avec l’évolution des technologies et la progression incroyable de l’ère numérique, le monde s’oriente vers le digital. Ces deux dernières décennies ont été marquées par une forte influence du marketing digital, devenu un levier important pour le développement d’une marque ou d’une entreprise.

La pandémie a également eu son rôle à jouer ces dernières années. Elle a provoqué l’abandon des magasins physiques au profit du commerce en ligne et a fait gagner 5 ans à la digitalisation des commerçants. Les changements à longs termes sont déjà présents et le maître mot est l’adaptation ! Les commerçants doivent comprendre les nouveaux besoins de leurs clients, généré par la situation inédite qu’a créé la pandémie.

Pour 2023, les tendances du marketing digital annoncent plus d’accessibilité et de services personnalisés au bénéfice des clients.

Qu’est-ce que le marketing digital ou numérique ?

Le marketing digital ou le marketing numérique se définit comme l’approche proactive que les entreprises doivent désormais entreprendre pour aller à la conquête du monde digital. Il regroupe toutes les pratiques de marketing qui sont réalisées sur des supports digitaux, dans le monde de l’internet. Comme l’ère numérique ne cesse de se développer à vitesse grand V, les supports digitaux sont de plus en plus élargis et touchent aussi bien les médias que les applications mobiles et les jeux vidéos, les réseaux sociaux, etc. 

En constante évolution, le monde de l’internet et du numérique poussent les marketeurs à toujours développer et innover leur stratégie marketing en fonction de la tendance. Si bien qu’il peut parfois être difficile de suivre précisément l’évolution du marché, sans se perdre en cours de route.

Une stratégie du marketing digital en constante évolution

Face à cette situation, les entreprises sont aussi obligées d’innover régulièrement leur stratégie de marketing globale ou digitale. Elles doivent veiller à leur e-réputation et surtout mettre en place un système de communication permanente avec ses clients, via les canaux digitaux. C’est un long processus qui nécessite à chaque fois une expertise, car aujourd’hui, sans le marketing digital, une entreprise n’a plus raison d’être. Le marketing digital peut être réalisé par une agence spécialisée en webmarketing ou par une équipe formée.

Les principaux objectifs du marketing en ligne

Le marketing digital en 2023 a pour objectif principal d’optimiser la relation client. Les stratégies mises en place participent au développement de la marque, de la réputation et de la notoriété sur le web. Sur le long terme, cela contribue à booster le chiffre d’affaires. Le marketing digital repose sur 4 principes essentiels :

  • Augmenter le trafic du site

    C’est l’un des plus grands objectifs du marketing digital, autrement dit, il doit permettre de réaliser plus de trafics et d’apporter plus de leads sur votre site internet ou sur vos réseaux sociaux. Pour cela, il existe plusieurs techniques SEO afin de bien se positionner sur le net.

  • Amener les clients à acheter

    Si l’on veut faire du marketing digital, c’est principalement pour vendre. Les visites des internautes doivent se transformer en vente, en consommation afin d’agrandir votre portefeuille client

  • Fidéliser – Amener les clients à revenir

    Le marketing digital, c’est aussi la fidélisation des clients, les amener à revenir acheter. Le travail de l’image de la marque, de la réputation est le meilleur moyen pour faire revenir les clients.

  • Influencer les cibles

    Le marketing digital sert également à attirer la clientèle, à la pousser à vous choisir, mais aussi à interagir avec vous. En effet, les communautés sur les réseaux sociaux sont l’outil idéal pour s’y faire. Les cibles influencées sont prêtes à s’engager pour votre marque.

Les méthodes courantes du marketing digital

Pour atteindre ces objectifs principaux du marketing digital, il existe plusieurs méthodes utilisées en marketing numérique. La plupart s’appliquent encore en 2023, les plus courantes sont :

Le SEO ou le référencement naturel

Cette méthode regroupe toutes les pratiques qui ont pour but d’améliorer le référencement naturel d’un site sur les moteurs de recherche. Concrètement, il s’agit d’améliorer les contenus de votre site, pour qu’ils soient pertinents et efficaces pour les internautes. Cela consiste aussi à travailler l’architecture de votre site et son ergonomie à travers des liens cohérents. Il peut s’agir aussi d’amener des visites à travers des liens externes sur des sites de qualité.

Optimisation pour la recherche vocale

Presque la moitié des internautes utilisent la recherche vocale pour trouver des réponses à leurs requêtes. Selon les prédictions, 50% des recherches seront vocales. Il faut donc prendre en compte la recherche vocale dans notre stratégie SEO.

Le SEA ou le référencement payant

Cette méthode concerne tout ce qui est référencement payant. Elle regroupe les pratiques qui permettent de tirer profit sur les activités de recherche dans les moteurs de recherches. Cela peut être des publicités en ligne, des sponsorisations de votre site, etc.

Le SMO ou le référencement sur les médias sociaux

Le SMO ou « Social Media Optimization » fait partie des stratégies de marketing numérique les plus développées de ces derniers temps. Dans ces termes, on parle de techniques et stratégies qui permettent de développer la notoriété d’une marque ou d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Les actions de marketing se passent directement sur les réseaux sociaux. Il s’agit, entre autres, d’engager les clients et les prospects.

L’e-mailing ou email marketing

Cette méthode reste un des moyens les plus efficaces pour engager la communication avec les clients. Il s’agit tout simplement d’envoyer des mails aux prospects et aux clients, dans le but de leur proposer une offre, de communiquer sur ses nouveautés, etc.

Le marketing par e-mail est l’un des moyens les plus efficaces d’atteindre des clients potentiels. En envoyant des campagnes d’e-mailing, les entreprises peuvent rester à l’écoute de leur public et entretenir des relations qui débouchent sur des ventes. La clé du succès du marketing par e-mail consiste à créer des campagnes ciblées qui répondent aux besoins et aux intérêts de vos abonnés.

En segmentant votre liste et en adaptant vos messages, vous pouvez créer des campagnes d’e-mailing qui proposera le bon produit au bon moment et répondra aux attentes de votre public et donneront des résultats. Avec un peu d’effort, l’email marketing peut être un outil puissant pour stimuler les ventes et développer votre entreprise.

Le Web Analysis

L’analyse du web est une technique de marketing digital qui consiste tout simplement à faire une analyse de votre site. Cette opération a pour but de connaître le comportement des utilisateurs, d’identifier les points forts et les points faibles de votre stratégie marketing, de votre site et de votre communication.

Le display ou la publicité online

Ce terme désigne toutes les formes de publicités en ligne qui mettent en exergue des graphismes ou des vidéos. Le display concerne des éléments techniques qui participent au marketing digital.

Les méthodes de marketing numérique en 2023

En constante évolution, le marketing digital ne peut se suffire à une seule stratégie ou méthode. Au fil des années, les méthodes s’intensifient, se développent et prennent une tout autre forme. Pour 2023, les tendances du marketing digital vont vers plus de proximité avec les internautes, mais aussi vers l’optimisation de la relation client.

Le marketing d’influence

Cette pratique utilise des influenceurs pour faire adhérer une marque ou une entreprise auprès des utilisateurs/internautes. Vous pouvez voir quelques chiffres intéressants sur le marketing d’influence.

Les confinements ont également fait changer les choses. Au cours des derniers mois, les consommateurs ont passé plus de temps que jamais sur les réseaux sociaux. Des données issues du GlobalWebIndex (GWI) démontrent que «  47 % des utilisateurs internet âgés de 16 à 64 ans, dans 17 pays, ont passé plus de temps sur les réseaux sociaux, alors que 23 % témoignent d’une utilisation « considérablement » plus longue, par rapport à leurs habitudes pré-confinement. »

Dans les premiers mois de la pandémie, les consommateurs ont compté sur les réseaux sociaux pour rester informés de l’actualité et des événements actuels. Mais ces plateformes sont aussi un lieu où combler son temps libre ou bien trouver du contenu amusant.

Le brand content cross-canal

Le brand content est une technique qui consiste à promouvoir l’image de la marque ou de l’entreprise, et non les produits. Les enjeux de cette technique consistent à accroître la clientèle et le chiffre d’affaires, mais aussi à mettre en place une réputation générale, que ce soit sur le digital ou de façon globale.

Le parcours client d’aujourd’hui est fragmenté à travers différents appareils et canaux, pour répondre à leurs besoins immédiats et à leur situation. Malgré cette approche à la carte, les consommateurs attendent des marques qu’elles soient à la hauteur de leurs interactions cross-canal en délivrant un service entièrement homogène.

Le nombre d’entreprises qui investissent dans l’expérience omnicanale est passé de 20 % à plus de 80 %. La crise sanitaire mondiale (et la hausse des achats en ligne qui en résulte) stimule de nouvelles exigences en matière de cohérence à travers les canaux en ligne et hors ligne.

Dans ce domaine, les attentes sont souvent fixées par les plus grandes marques tandis que les plus petits acteurs peinent à répondre aux attentes des consommateurs pour une exécution « parfaite ».

Le marketing conversationnel

Aujourd’hui, il ne suffit plus de communiquer, il faut converser rapidement et momentanément avec les internautes. Les consommateurs veulent avoir des interactions rapides et les entreprises devront améliorer leur interface. Par conséquent, les chatbots et les outils de vente sociale pourraient être utilisés.

Les expériences virtuelles

Les expériences digitales deviennent importantes pour les millions de consommateurs qui passent plus de temps en ligne que jamais. Les expériences permettent aux consommateurs de raconter et de partager des histoires sur leur propre identité : « Je suis cultivé, connecté, créatif… »

Notre monde connecté transforme chaque expérience en un statut qui est enviable et partageable sur tous les médias numériques.

Dans le futur, l’expérience digitale va encore se transformer grâce cette fois à des outils. En effet, la technologie (la réalité virtuelle (VR, la réalité augmentée (AR) et la réalité mixte (MR), mais également le social gaming) amène le digital vers de nouveaux sommets.

L’évolution des comportements et de l’identité digitale signifie que les gens étaient prêts. La pandémie (et les périodes prolongées à domicile) ont simplement fait office de déclencheur en poussant de nombreuses personnes à expérimenter et se plonger dans les expériences virtuelles.

La personnalisation

La personnalisation est une des techniques prometteuses dans le marketing digital. Elle permet d’obtenir de bons taux de conversion. En étudiant le comportement des utilisateurs, les entreprises seront en mesure de créer des produits et des services adaptés aux besoins spécifiques d’un client. La personnalisation permet de fidéliser les clients de façon pertinente.

Parce que oui, les consommateurs sont complexes, leurs centres d’intérêt et leurs préférences défient toute logique de segmentation démographique et de classification. Ils attendent de plus en plus des marques qu’elles connaissent et répondent à leurs besoins personnels à chaque point de contact. Les services personnalisés et les recommandations de produits sur-mesure deviennent la norme.

Il est presque impossible d’utiliser les segments démographiques traditionnels (âge, sexe, revenu, situation familiale et autres) pour prédire le comportement des consommateurs. Quel que soit leur âge, les gens se libèrent des « conventions » démographiques et bâtissent des modes de vie et des identités qui leur correspondent réellement.

Le glissement vers la vente en ligne signifie qu’il est plus facile de connaître les clients :  ce qu’ils achètent, quand, à quelle fréquence, ce qu’ils aiment… Ces informations peuvent toutes servir à répondre aux besoins et aux préférences uniques d’un client.

Les shoppables posts

La leçon à retenir pour les marques à la suite de la pandémie ? Le commerce devient social grâce au déploiement des Facebook Shops, qui permettent aux entreprises de créer gratuitement une boutique en ligne sur Facebook et Instagram, jusqu’à la percée d’Instagram dans les expériences de shopping en live, le shopping prend une part de plus en plus importante dans l’expérience sociale.

Les « shoppables posts » sont des techniques utilisées sur les réseaux sociaux. Cela consiste à publier directement le produit à vendre sur les réseaux sociaux et permettre l’achat sur ces plateformes. Les clients peuvent voir le produit, le prix et acheter sur les réseaux sociaux sans passer par le site web.

L’intelligence artificielle

Les infrastructures intelligentes et automatisées ont déjà fait leur apparition dans la vie de nombreux consommateurs. Désormais, un nombre croissant d’individus s’attend à ce que les marques utilisent le machine learning et l’intelligence artificielle pour les aider à prendre les meilleures décisions.

Ce qu’il y a d’intéressant avec les technologies telles que l’IA, le machine learning, la reconnaissance d’image, etc, est que les consommateurs ne savent pas (ou ne se soucient pas de savoir) comment elles fonctionnent. Ce qu’ils comprennent, c’est que ces technologies peuvent leur rendre la vie plus simple. Rien d’étonnant à ce que 53 % des consommateurs soient ouverts à l’utilisation de l’IA si elle améliore leur expérience.

L’expérience magasin en ligne

Les commerçants tentent grâce à la technologie d’apporter l’expérience du magasin directement chez leurs clients. Grâce notamment à des livestreams avec des experts ou à l’aide d’outils de réalité augmentée permettant aux clients d’essayer les produits avant l’achat.

Mais dans la réalité du shopping physique, les clients peuvent toucher, essayer et interagir avec un produit avant de l’acheter. Ce qui n’existe pas en ligne. Les marques ont bien tenté de combler le fossé entre digital et physique avec d’autres stratégies rassurantes (notamment les vidéos produits et l’extension des politiques de retours) mais pour beaucoup d’acheteurs en ligne, ce n’est toujours pas suffisant.

La question reste à résoudre

Inbound marketing

L’inbound marketing est un terme que vous avez peut-être entendu prononcer à tort et à travers ces derniers temps. Mais de quoi s’agit-il exactement ? En bref, l’inbound marketing consiste à créer du contenu qui attire les gens vers votre produit ou service, plutôt que de pousser votre message vers l’extérieur.

À une époque où nous sommes bombardés de messages marketing de toutes parts, les consommateurs sont de plus en plus réfractaires aux techniques publicitaires traditionnelles telles que le démarchage téléphonique et les publicités télévisées.

Au contraire, ils sont plus enclins à réagir positivement à un contenu informatif, pertinent et attrayant. En créant un contenu attrayant et en le rendant facile à trouver pour votre marché cible, vous pouvez attirer de nouveaux clients et fidéliser les clients existants. L’inbound marketing peut être un moyen extrêmement efficace de développer votre entreprise, mais il faut du temps, des efforts et de la patience pour y parvenir.

La création de contenu (sur le web, les réseaux sociaux, etc.) jouera un élément essentiel pour l’année 2023 !

Les consommateurs veulent le contrôle sur leurs données personnelles.

Même après de nombreuses histoires de fuites de données, les consommateurs ont toujours du mal à abandonner les bénéfices rendus possibles par les données auxquels ils se sont habitués. Ils exigent plutôt des marques qu’elles leur fournissent plus d’autonomie et de sécurité en matière de collecte et de partage des données personnelles.

Le débat sur le pouvoir des grandes entreprises tech et la manière dont elles l’exercent, les effets des réseaux sociaux, l’économie de la surveillance, la confiance, la confidentialité et la manière dont la technologie nous connecte les uns aux autres, est ouvert et prendra des années avant de parvenir à des conclusions, mais cela ne veut pas dire que les marques et les commerçants peuvent ignorer l’un des éléments critiques de ce débat : les données.

Être écoresponsable en marketing digital en 2023

Au cours des mois à venir, la recherche d’un consumérisme plus durable va se heurter à l’un des moteurs de changement comportemental les plus puissants : la honte sociale.

En effet, 48 % des consommateurs se soucient davantage de l’environnement suite au COVID, tandis que 55 % déclarent que leur expérience de la pandémie les incitent davantage à acheter des produits écologiques (kearney, avril 2020). Il y a effectivement un fossé entre ce que les consommateurs ont l’intention de faire et leurs actions, mais une chose est claire : la durabilité préoccupe beaucoup de gens.

En plus d’étudier leur propre comportement, les consommateurs se tourneront aussi vers les marques et attendront qu’elles fassent mieux, s’améliorent et les aident à s’améliorer : 54 % des consommateurs interrogés dans huit pays s’accordent à dire que la relance économique et les questions environnementales sont aussi prioritaires l’une que l’autre.

Pour conclure, le marketing digital évolue perpétuellement. Pour atteindre ses principaux objectifs, vous ne pouvez pas vous contenter des méthodes traditionnelles, mais devez suivre les tendances et innover continuellement. Pour 2023, vous devez maîtriser le marketing en lien avec vos valeurs, que ce soit partager votre vision via les réseaux sociaux et les influenceurs, ou en allant chercher à créer des expériences pour vos clients.

Quels sont les principaux métiers du marketing digital ?

Le secteur du marketing numérique connaît une croissance rapide et, avec lui, le nombre d’emplois dans ce domaine. Les postes de marketing numérique les plus courants sont ceux de responsable des médias sociaux, de rédacteur de contenu, de stratège numérique et de spécialiste du référencement.

Voici une liste non exhaustive des métiers du marketing numérique :

  • Experts SEO
  • Experts SEA
  • Chef de projet digital
  • Traffic manager
  • Data scientist
  • Expert CRM
  • Responsable marketing
  • Digital brand manager
  • Social media manager
  • Community manager
  • Chargé de marketing
  • Chargé de communication
  • Responsable de communication
  • Content stratégiste
  • Marketing automation spécialiste
  • Growth hacker
  • etc,

Toutefois, il ne s’agit là que de quelques-uns des nombreux postes de marketing numérique qui sont désormais disponibles. Avec le bon ensemble de compétences, les spécialistes du marketing numérique peuvent trouver du travail dans une variété de secteurs, du commerce de détail à la technologie.

En outre, de nombreuses entreprises proposent dorénavant des emplois de marketing numérique à distance, ce qui permet aux employés de travailler de n’importe où dans le monde. Que vous soyez à la recherche d’un poste à temps plein ou d’un travail en freelance, il y a certainement un emploi en marketing numérique qui vous convient.

Vous avez besoin d’une stratégie de marketing digital pour booster votre business ? Faites une demande devis

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

LIRE PLUS

Nos articles recommandés