Table des matières

L’espace est important sur les sites web. Il ne s’agit pas seulement d’embellir le site, mais aussi de le rendre plus facile à utiliser et à lire.

Aujourd’hui, on va parler des espaces blancs sur votre site web. Pourquoi ? Parce qu’en moyenne, le temps passé sur une page est de 54 secondes (tous domaines confondus). Vous avez donc 54 petites secondes pour que les internautes comprennent et trouvent ce qu’ils cherchent sur votre site, que ce soit pour un achat ou pour comprendre vos services.

Les espaces blancs entrent en jeux ! Ils vont vous permettre plusieurs choses, comme de mieux hiérarchiser votre page, d’améliorer la lisibilité, de mettre en avant les éléments importants, de créer une meilleure expérience utilisateur et de rendre votre site plus attrayant sur le plan visuel.

On vous explique tout en détails.

C’est quoi les espaces blancs ?

L’espace blanc est un aspect essentiel du design. Il s’agit de l’espace vide autour et entre les éléments d’une composition. On l’appelle aussi « espace vide » ou « white space » en anglais.

L’espace blanc est nécessaire pour deux raisons :

  • Il permet à vos yeux de se reposer
  • Il favorise la circulation de l’information

Vos pages ont besoin d’espace de respiration. Trop d’informations données à l’internaute sera très déstabilisante pour lui, on voit souvent cette phrase : « trop d’informations, tuent l’information ».

En limitant la quantité de texte et d’images que vous utilisez, en aérant vos pages pour permettre à l’œil de se déplacer d’un élément à l’autre, vous allez aussi favoriser la circulation de l’information.

C’est un excellent moyen d’éliminer tout bruit ou encombrement sur la page. Les internautes vont pouvoir mieux traiter l’information qui s’y trouvent.

Ils sont appelés espaces blancs, mais ne sont pas toujours de couleur blanche, ils peuvent très bien être colorés. L’idée derrière les espaces blancs, c’est d’avoir des espaces qui ne contiennent ni images, ni textes, ni informations pour les lecteurs.

espaces blancs mr pops mock up
Perouges Affiche 2018

Ils existent deux types d’espaces blancs :

  • Des petits espaces : ils permettent la lecture des textes (interlettrage, interlignage, crénage…)
  • Des grands espaces : ils permettent la mise en page des éléments (positionnement, marges, espace entre paragraphes, titres, images, sections, etc.)
espaces blancs exemple

Pourquoi les espaces blancs sont importants ?

Ils sont plus qu’importants, je dirai qu’ils sont indispensables. On vous a listé les 4 raisons qui montrent l’importance de faire respirer vos pages internet avec des espaces.

1. Hiérarchiser

En contrôlant soigneusement la quantité d’espace blanc sur une page, vous pouvez créer une hiérarchie pour votre contenu. Pour ça, il faut se poser les bonnes questions :

  • Qu’est-ce que vous voulez que les internautes voient/comprennent en premier ?
  • Quelle action souhaitez-vous qu’ils fassent ?
  • Quelles sont les informations les plus importantes par rapport aux autres ?

Le placement stratégique de vos espaces vides vous aidera à créer une hiérarchie qui guidera les yeux de vos utilisateurs vers les informations les plus importantes. Vous pouvez également utiliser l’espace blanc pour regrouper des éléments connexes, qui formeront un bloc (thématique par exemple).

Pour organiser et formater votre contenu, les espaces blancs jouent un rôle important, n’ayez pas peur de les utiliser.

2. Aider la lisibilité

La lisibilité d’une page web est grandement améliorée par l’utilisation d’espaces blancs. Lorsqu’il y a beaucoup de texte sur une page, il peut être difficile de se concentrer sur une section particulière. C’est particulièrement vrai si d’autres éléments de la page, tels que des images ou des graphiques, se disputent l’attention.

L’utilisation d’espaces blancs contribue à créer un sentiment de calme et de légèreté, ce qui permet au lecteur de parcourir plus facilement la page et d’absorber les informations. À l’inverse, les pages encombrées et dépourvues d’espace blanc peuvent être très rébarbatives et donner au lecteur le sentiment d’être submergé.

Pour réduire ce sentiment de désordre et de confusion qui peut être associé à des pages surchargées de contenu, il faut toujours garder la lisibilité à l’esprit. Il est plus facile de scroller une page, que de se concentrer pour lire un texte qui se fond parmi d’autres éléments.

3. Mettre en avant des éléments

Les espaces blancs permettent de mettre en évidence des éléments qui pourraient autrement se perdre dans une mer de texte ou d’images. Avec trop d’informations, on ne sait plus où donner de la tête. Avec des espaces aérés, il est plus facile d’attirer l’attention des internautes sur les éléments essentiels.

Notre cerveau est programmé pour rechercher des modèles et ignorer tout ce qui n’est pas essentiel. C’est pourquoi l’espace blanc est si important dans le design. Et qui a envie de lire tout un tas d’informations plus ou moins inutiles ? Personne, nous aimons aller à l’essentiel, avoir la réponse que nous cherchons le plus rapidement possible.

Ainsi, vous allez pouvoir identifier certains contenus de votre page que vous souhaitez détacher du reste de votre page. Bien évidemment, vous devez choisir un nombre limité d’éléments pour optimiser leur effet de mise en valeur. En jouant avec les espaces, vous allez pouvoir mettre ces blocs en avant, qui seront identifiés et lus par les visiteurs de votre site plus facilement, et très souvent, avant les autres contenus.

Ne sous-estimez pas l’importance de la rédaction, d’être concis et clair dans vos propos pour faire passer votre message.

L’utilisation des espaces vides est particulièrement utile pour les boutons d’appel à l’action, vous pouvez les faire ressortir et attirer l’œil sur ces parties importantes.

Laissez respirer votre page !

4. Travailler un style graphique unique

L’utilisation des espaces blancs vous offrent plus de liberté pour expérimenter avec vos conceptions et créer un look qui vous est vraiment propre.

Ces espaces, pas toujours blancs, permettent de créer un style graphique spécifique à votre site web en s’inspirant de votre charte graphique (si vous en possédez une). Avec le positionnement, les couleurs, les typos, les tailles de typos, etc. vous allez pouvoir vous démarquer de votre concurrence. Les internautes vont repérer votre site d’un coup d’œil.

En outre, les espaces blancs contribuent à améliorer l’expérience utilisateur de votre site en facilitant la navigation et la lecture. Utilisé efficacement, l’espace blanc peut être un outil puissant.

Donne un nouveau souffle à ton site web

Site vitrine ou site e-commerce, Webalia t’accompagne dans la création ou refonte de ton site internet

Ça m’intéresse !
refonte et création design de site web

Tendance du “less is more”

Vous avez déjà surement entendu de cette tendance du minimalisme. Elle n’est pas nouvelle, elle est apparue au début des années 60 aux États-Unis. Aujourd’hui, elle représente le contre-courant de la surconsommation, la surinformation, « l’overdose » d’informations.

L’architecte Ludwig Mies van der Rohe est connu pour son approche minimaliste de l’architecture, et sa célèbre phrase « less is more » ou « moins, c’est mieux » en français.

Cette tendance a pour but de réduire les objets à leur minimum tout en gardant leur possibilité d’utilisation à leur maximum.

Ce principe s’applique très bien au web design et sur les sites internet. On veut garder seulement l’essentiel. Tout ce qui permet aux internautes de comprendre facilement le contenu et de naviguer sans aucun soucis sur le site.

N’ayez pas peur du vide

La clé d’une conception belle et efficace réside souvent dans l’espace négatif. Les espaces vides entre les éléments sont tout aussi importants que les éléments eux-mêmes, et peuvent être utilisés pour créer l’équilibre et l’harmonie dans une composition.

Pourtant, lorsque l’on conçoit son site internet, on ne voit pas toujours ces espaces d’un bon œil. En tant que designer, on peut être régulièrement confronté à des clients qui ont « peur du vide ». Ils y voient une occasion pour ajouter toujours plus d’information, et remplir le moindre espace blanc avec des éléments supplémentaires. Cela peut encombrer et submerger un design, le rendant moins efficace.

L’horror vacui, c’est la terreur du vide. En art visuel, c’est un concept qui est utilisé lorsque toute la surface de l’œuvre est rempli de détails, ne laissant aucune zone de respiration. C’est simple, on va plutôt se diriger dans la direction inverse quand il s’agit de faire passer des informations. On mise sur des espaces qui respire, en ciblant les informations essentielles qu’on ne veut pas que les internautes ratent.

Une demande récurrente : « vous pouvez agrandir le logo ? On ne le voit pas assez ». Ce à quoi je réponds régulièrement : « vous savez, mettre votre logo plus gros ne le rend pas forcément plus visible. Il va plutôt perturber l’harmonie de la page. Je conseille de plutôt travailler le style graphique et l’utilisation des espaces blancs pour le mettre en valeur ». En effet, en ajoutant juste ce qu’il faut d’espace autour d’un logo ou d’un autre élément, vous pouvez le faire ressortir et le rendre plus visible.

exemple affiche tout de france 2017

On vous rassure, n’ayez pas peur du vide ! Ces espaces sont nécessaires et mettent en valeur vos différents contenus avec harmonie.

Comment aérer votre design ? Où mettre des espaces blancs ?

Mais comment faire pour intégrer ces espaces blancs et faire respirer ma page web ?

Pour commencer, vérifier ou ajouter des marges aux éléments lorsqu’ils sont trop près les uns des autres. Pour bien comprendre les informations sur votre page, on doit pouvoir détecter les éléments qui sont ensemble (sur le même sujet, etc.). Votre page est finalement composé de plusieurs blocs qui vont pouvoir être relié avec des éléments graphiques (ou non, c’est pas obligatoire).

Ces espaces se trouvent généralement :

  • Autour des logos
  • Autour des titres/phrases importantes
  • Autour des paragraphes (ne les collez pas au bord de leur cadre, ajoutez des espaces entre les paragraphes si besoin)
  • Autour des images
  • Autour des CTA
  • Autour des différentes sections de votre page (point important)

Ces espaces blancs vont créer l’harmonie et l’équilibre entre tous les élements composants votre page web. Ils seront fortement influencé par le style graphique que vous allez donner à votre page. Il n’y a donc pas d’espaces avec des tailles prédéfinis à appliquer pour tous les sites internet. Votre charte graphique, vos choix de polices, de couleurs, et l’organisation de la page va définir ces espaces de respiration.

Je vous donne quand même quelques astuces :

  • Réduisez la taille de votre logo 😉
  • Réduisez vos textes à l’essentiel. On doit saisir l’idée soutenu à la première lecture de la phrase. Evitez donc les phrases trop complexes et les longs paragraphes
  • Si vous avez beaucoup de texte, organisez-le en plusieurs parties, vous pouvez utiliser des colonnes afin de rendre sa lecture plus agréable
  • N’oubliez pas la hiérarchie de votre contenu, pour mettre en avant les éléments essentiels pour les internautes

Les espaces blancs, nécessaires pour un design réussi !

Une bonne utilisation de l’espace blanc peut vraiment faire ou défaire un design. S’il n’y a pas assez d’espace blanc, le graphisme peut paraître surchargé et encombré. Trop d’espace blanc et le dessin peut sembler inachevé ou vide. Il faut trouver l’équilibre pour obtenir une composition réussie et harmonieuse.

L’espace blanc autour des éléments leur permet de respirer et les rend plus lisibles/visibles. En fin de compte, une bonne utilisation de l’espace blanc rend une conception plus professionnelle et plus soignée.

Ces espaces blancs sont valables pour le web, mais sont tout aussi importants pour le print. Aérer ses documents (flyers, affiches, pdf, etc.) est primordiale pour optimiser leur lisibilité, et donner envie d’être lu et regardé.

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

LIRE PLUS

Nos articles recommandés

mode sombre

Le mode sombre : quels avantages ?

Tous nos appareils numériques ont aujourd’hui intégré cette fonctionnalité, le mode sombre (ou dark mode en anglais) peut être choisi comme thème par défaut ou