Table des matières

Le e-commerce est en constante croissance et nombreux sont ceux qui se lancent chaque jour dans cette aventure. Et cela se comprend facilement, les avantages sont nombreux ; comme expliqué précédemment, le marché est en plein essor, d’un point de vue infrastructure le projet est plus facilement réalisable que l’ouverture d’une boutique physique, on devient son propre patron, on peut trouver des clients partout dans le monde, notre boutique est ouverte 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7…

Avec les nouvelles technologies, se lancer est devenu plus accessible pour les entrepreneurs, mais afin d’assurer une pérennité à son activité, il y a plusieurs points-clés à respecter et des erreurs e-commerce à éviter pour la réussite de votre boutique en ligne. 

Ne pas faire d’étude de marché

Grâce au e-commerce, tous les internautes deviennent des prospects, mais l’important est de les transformer en clients. 

C’est grâce à une étude de marché que vous pourrez savoir si votre idée a du potentiel en termes de ventes, et surtout en termes de rentabilité.

Si vous ciblez une clientèle de niche, sur un secteur relativement confidentiel, le risque est que la demande soit trop faible.

Si vous souhaitez tout faire à la main, pour vous différencier des simples revendeurs, il faut faire attention à ce que les marges soient suffisantes pour en tirer du bénéfice.

Si votre choix se porte sur un secteur à fort potentiel, il faut évaluer l’impact de la forte concurrence que vous aurez, et faire en sorte de vous différencier afin d’attirer l’œil du client.

Quelle que soit l’activité que vous souhaitez développer, l’erreur e-commerce qu’il faut éviter absolument serait de cibler la mauvaise audience.

Pour cela, vous devez faire une étude de marché au préalable, identifier les tendances, analyser vos concurrents, effectuer des sondages auprès des consommateurs, jeter un œil sur les réseaux sociaux… 

Certains outils sont préconçus pour aider dans ce sens, tels que Google Ads ou Facebook Ads.

Ne pas mettre de contenu en dehors des produits

Pour développer de façon pérenne votre site e-commerce, vous devez créer du lien avec vos clients. Pour cela, votre site se doit d’être vivant, de donner envie de revenir. 

Une des solutions consiste à ajouter du contenu dans votre site, en dehors des produits que vous proposez à la vente. Cela ajoutera une plus-value à votre offre et renforcera la relation de confiance entre vous et vos clients. 

Mieux encore, cela pourra attirer de nouveaux clients qui seront dirigés vers vous grâce justement à ces contenus !

Pour que cela fonctionne, votre contenu se doit d’avoir du sens, une cohérence par rapport à votre activité, permettre d’apporter une plus-value à vos clients.

Par exemple, si votre site vend des fruits, une idée de contenu serait de rajouter des recettes qui sont réalisables à partir de ces produits, vous pouvez en faire un texte ou mieux encore, présenter la recette en vidéo. En cela, vous mettez de l’humain dans votre e-commerce, vous installez la communication avec le client. C’est une des erreurs e-commerce très commune parmi les e-commerçants. 

Les bénéfices d’une telle stratégie sont énormes. Le client ne se sent plus simplement client, il se sent conseillé, compris et en retour vous donne sa confiance et sa fidélité. De votre côté, vous vous spécialisez encore plus dans votre domaine et gagnez donc en crédibilité. Tout le monde y gagne.

Ne pas exploiter les canaux d’acquisition

Les canaux d’acquisition, ce sont les portes d’entrées digitales qui permettent au consommateur de se rendre sur votre site. Ils sont primordiaux pour attirer de l’audience sur votre activité. Voici les différents canaux existants qu’il est recommandé d’exploiter afin d’accroître la visibilité de votre site :

  • Les réseaux sociaux, parmi lesquels se trouvent Facebook, TikTok, Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest etc…
  • Les e-mails, qui permettent de s’adresser directement aux clients, via une newsletter par exemple.
  • Le SEM (Search Engine Marketing), ce sont les requêtes que vous soumettez aux moteurs de recherches (Google, Yahoo !, Bing…) Deux méthodes permettent d’optimiser votre visibilité sur le SEM, le SEO (référencement naturel) et le SEA (référencement payant).
  • L’affiliation qui consiste à placer des liens qui redirigent vers votre site depuis d’autres plateformes.
  • Le marketing de contenu qui permet de créer de la valeur ajoutée à votre site (voir le point concernant les contenus plus haut).
canaux acquisition e commerce

Négliger la qualité des images

Sur une boutique en ligne, le visuel est très important et permet au client de se faire une idée concrète du produit qu’il souhaite acquérir. Plusieurs photos sont parfois nécessaires pour bien identifier le produit ; une photo du produit toute simple, sur un fond uni et une photo du produit mis en situation.

Cela permet au client de constater l’esthétisme, les détails du produit et aussi sa fonctionnalité.

Il faut suffisamment de photos pour que le client se fasse une idée précise du produit, mais attention de ne pas surcharger la page avec trop d’images inutiles ou redondantes.

Des images de mauvaise qualité ou floues peuvent être interprétées comme signe de mauvaise qualité par l’internaute, voire remettre en question la crédibilité de votre site.

En revanche, des images de bonne qualité rendent le produit plus propre aux yeux des visiteurs, ils peuvent voir l’attention que vous portez à vos articles et commencer à se projeter sur l’acquisition du produit. On vous aide avec quelques astuces pour réussir les photos de vos produits.

Négliger la sécurité du site

La sécurité sur le web est une des préoccupations principales des utilisateurs. 

Tout le monde a déjà réceptionné un mail suspect, s’est déjà retrouvé sur un site qui ne leur inspirait pas confiance ou reçu des alertes de son anti-virus.

Sécuriser son site web, c’est empêcher l’accès, l’utilisation, la modification ou la destruction de données par des utilisateurs non autorisés.

Il est primordial de sécuriser son site e-commerce, car des achats sont faits dessus, en plus de traiter des données personnelles (nom, prénom, adresse du client).

Mettre en place un système de sécurité n’est pas tout, il faut également rassurer le client pour qu’il se sente en sécurité en naviguant sur votre site et en passant commande.

Voici quelques astuces pour sécuriser son site web :

  • Installer un certificat SSL (pour avoir un site en HTTPS)
  • Effectuer des sauvegardes régulières
  • Utiliser des mots de passe sécurisés
  • Se renseigner sur les failles XSS et CSRF

Les CMS, tels que WordPress permettent d’installer des systèmes de paiements et des plugins qui assurent la sécurité des données. 

C’est un avantage quand on sait que 85 % des violations de la cybersécurité sont causées par une erreur humaine (source : websiterating.com).

Proposer peu de moyens de paiement

La partie la plus délicate dans le e-commerce concerne le paiement. Méfiance vis-à-vis du paiement en ligne, attente de la validation de la banque, peur du double paiement, console de paiement qui rame au moment le plus important etc…

Un point important, pouvant décourager le client de finaliser sa commande sur votre site, est le fait de ne proposer qu’un ou deux moyens de paiement.

En effet, sans aller jusqu’au chèque ou au paiement en liquide, il est préférable de laisser le plus de choix possible au client pour régler sa commande.

Par exemple, la popularité de Paypal a rendu quasiment indispensable sa présence sur les consoles de paiement, pour certaines entreprises, cela a permis d’augmenter le taux de transformation de 15 %. 

Les différents moyens de paiement en e-commerce :

  • La carte bancaire, indispensable à votre site web.
  • Le portefeuille en ligne (Paypal, Paylib etc…) voit sa popularité augmenter chaque année, et est donc recommandé.
  • Le virement bancaire est rare, mais peut être adapté à certains clients, c’est pourquoi il est préférable de l’intégrer également.
  • Le chèque-cadeau permet de fidéliser la clientèle.
  • Paiement en plusieurs fois si vous proposez des produits avec des prix élevés, afin de soulager la charge du client.

Ne pas exploiter les solutions de livraison

D’un point de vue technique, la livraison est le point fondamental de la relation entre le client et vous. Une mauvaise expérience peut vous faire perdre un client fidèle et un manque de diversité parmi les choix de livraison peut empêcher le client de finaliser sa commande. Pourtant, il existe plusieurs modes de transport pour acheminer vos colis jusqu’à vos clients :

  • La livraison à domicile via un transporteur (Chronopost, Ups, Dhl etc…) avec la possibilité pour le client de personnaliser cette livraison (standard pour faire des économies, express quand on est pressé)
  • La livraison à domicile directe, vous vous déplacez vous-même pour faire la livraison, cette solution n’est rentable qu’avec des produits de grandes valeurs et dans un secteur géographique restreint.
  • Le retrait en magasin (click & collect), pour cela, il faut également une boutique physique
  • La livraison en point-relais, mode de livraison préféré des citadins, qui permet de laisser le colis dans un tabac ou un pressing pour venir le chercher quand on a le temps.

Pour un e-commerce, il est recommandé de proposer au minimum la livraison à domicile par un transporteur (avec les options Standard et Express) ainsi que la livraison en point-relais, en effet une étude montre que 72 % des Français déclarent que leurs marques préférées proposent le service de livraison en point-relais (source : siecledigital.fr).

Ne pas faire appel à un expert pour développer votre site web.

Créer un site e-commerce est un vrai métier, cela ne s’improvise pas. Bien qu’il soit effectivement possible de développer son site soi-même, la différence est grande lorsqu’on confie cette tâche à un professionnel, et cela peut fortement influer sur vos résultats en termes de vente.

L’expertise ne s’arrête pas à la conception en elle-même du site, mais intervient également sur le référencement SEO, effectivement un site peut être bien fait, ergonomique, mais s’il n’est pas visible ou facilement accessible par les prospects, l’activité ne pourra pas décoller.

C’est un gain de temps considérable et non négligeable au regard de toutes les tâches à faire pour mener à bien son projet.

Aurez-vous le temps de gérer la maintenance, l’hébergement, le référencement, les mises à jour de votre site alors que vous avez déjà à gérer la publicité, l’approvisionnement des produits, l’envoi des colis, la comptabilité et le service après-vente ? 

Monter une entreprise en e-commerce est un beau projet, qui n’est pas de tout repos, cette liste des erreurs à ne pas commettre n’est pas exhaustive, c’est pourquoi chez Webalia nous proposons de vous assister dans la création de votre site internet.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis gratuit.

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

LIRE PLUS

Nos articles recommandés