spam words

Partagez cet article sur :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email


Vos newsletters arrivent régulièrement dans les spams de vos clients ? Et si je vous disais que l’utilisation modérée de certains mots pourrait vous aider à optimiser le taux d’ouverture de vos mailings ? C’est ce qu’on appelle les spam words, ces termes traqués par les services de messagerie pour envoyer vos emails directement dans les spams. On vous explique ici comment éviter d’être piégé par ces filtres antispam.


Qu’est-ce qu’un spam word ? Pourquoi les éviter ?


Les fournisseurs de service email tiennent une liste de mot permettant de déterminer si un email est un spam. Ces mots surveillés sont ces fameux spam words, ils permettent aux différentes messageries de classer les mails dans les courriers indésirables lorsqu’ils paraissent trop frauduleux. On pourrait croire que la solution, c’est de ne plus les utiliser !

Mais ce n’est pas si simple.

En effet, il est impossible de les bannir totalement, une liste officielle des spam words n’existe pas. La détection des spams s’est fortement améliorée depuis les 20 dernières années, l’intelligence artificielle a eu son rôle à jouer. Ils fonctionnent sur le principe d’un spam score, plus il est élevé, plus vous aurez de chance de retrouvez vos emails dans les courriers indésirables.

Chaque service de messagerie possède son algorithme de détection de spam, et ces algorithmes évoluent très rapidement. Ils ne se basent pas seulement sur la présence de ces spam words mais également sur le contexte de l’email, le nombre de fois qu’apparaît le mot, ainsi que son placement et son orthographe. Les algorithmes n’ont pas tous le même niveau de tolérance, un email pourra être détecté comme spam par un service de messagerie, mais pas un autre.


Quels sont les spam words français ?


Bien évidemment il n’existe pas de liste exhaustive de ces spam words. Nous allons plutôt les aborder par thématique.

Argent :

Les termes liés à l’argent et les promotions lèvent très souvent le red flag. Si votre newsletter a pour but de mettre en avant vos soldes et promotions, il va falloir être vigilant aux termes employés. Une diversité et une subtilité dans le vocabulaire sera recommandé, de même que de valoriser les qualités, les caractéristiques du produit ou du service proposé plutôt que son tarif.


Dans la catégorie argent, on retrouve les mots comme : promotion, réduction exceptionnelle, rabais, remise, gratuité, solde, promotion spéciale, offre, prix les plus bas, etc.


Arnaque :


Les algorithmes antispam sont également très soupçonneux envers les promesses incroyables. Ils sont effectivement devenus de plus en plus méfiants, suite aux nombreuses escroqueries qui existent par mail, pour les expressions mettant en avant des propos invraisemblables. Dans la catégorie arnaque, les mots ou expressions de signalement sont : revenu supplémentaire, gagner de l’argent, 100% garanti, zéro risque, exceptionnel, le taux d’intérêt le plus bas, éliminer vos dettes, bonne affaire, etc.


Marketing :


Une technique bien connue de duperie consiste à presser le destinataire dans ces décisions, à l’inciter à l’action précipitamment. L’utilisation des mots et expressions du marketing est à double tranchant, vous pensez attirer vos clients, mais vous alerterez davantage les services de messagerie en passant pour une adresse peu fiable.

Dans la catégorie marketing, il faudra limité les mots tel que : maintenant, offre limitée, gain, cadeau gratuit, n’hésitez plus, agissez dès maintenant, qu’est-ce que vous attendez, obtenez-le maintenant, etc.


Santé :


Le dernier point d’attention dans l’écriture de vos newsletters : ne faites pas passer vos produits ou services pour des solutions miracles au risque de tomber dans la section spam de vos destinataires. Toutes mentions au sexe, aux jeux d’argents et à l’illégalité (drogue, téléchargement de film) sont également à prohiber. Dans cette dernière catégorie, il vous faudra éviter d’employer des expressions comme : remède miracle, médicaments ultra efficace, régime, amincissant, casino, poker, hot, sexy, viagra, etc.

Comme vous vous en doutez, il est impossible de ne plus employer chaque mot repéré par les filtres antispam. Vous pouvez cependant retrouver de nombreux exemples dans cette infographie réalisée par Sarbacane. Il s’agira donc de les utilisés de manière modérée et réfléchie, soyez simple et concret.


Que faire ?


Ce n’est pas possible d’éviter l’emploi total de ces “mots interdits”, l’utilisation modérée de ceuxci avec une écriture fondée sur le bon sens permet de fortement augmenter vos chances d’atterrir sur la boîte principale de vos clients. Il faudra au préalable bien réfléchir à l’emplacement de ces mots, évitez de les positionner dans l’objet de votre mail. Au sein d’une phrase construite et réfléchie, il pourra prendre davantage de sens lors de l’analyse des algorithmes.

Vous pouvez également varier vos contenus, et personnaliser vos emails avec l’identité de votre destinataire pour ne pas être identifié comme un robot spammeur. Une dernière solution si vous ne pouvez pas vous passer de ces mots “fautifs” serait de les inclure dans les images accompagnant votre mailing. Les algorithmes sont amplement moins efficaces dans la lecture des visuels. Néanmoins, la raison pour laquelle vos emails arrivent dans les spams peut être diverse et n’est pas forcément lié aux spam words. L’optimisation générale de vos mails envoyés est importante, le respect du RGPD, un objet personnalisé, etc.


Si vous avez un doute, vous pouvez toujours tester la délivrabilité de vos e-mailings avant l’envoi final, soit par un service tiers de test, soit en envoyant sur diverses adresses mail de service de messagerie différentes (Gmail, Outlook, Yahoo!, iCloud, etc.). N’hésitez pas à créer plusieurs adresses mail puis tester différents spam words avec des emplacements différents pour apprendre à les manier à bon escient.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez des conseils et des astuces toutes les semaines !

Voir d'autres articles

Vous souhaitez développer votre visibilité en ligne ?

Laissez-nous un message

référencement payant annonces