Table des matières

Dans le monde du digital, les dark patterns sont malheureusement monnaie courante. Ces tactiques de conception trompeuses sont utilisées par les entreprises pour inciter les utilisateurs à faire des actions qu’ils n’auraient pas choisies autrement.

On en retrouve sur de nombreux site web, ou toutes interfaces numériques. Et même dans les newsletters ! On vous explique ce que sont ces dark patterns en vous montrant quelques exemples, pourquoi c’est important de les éviter et comment créer un design sans pratiques trompeuses.

Qu’est-ce que les dark patterns ?

Les dark patterns sont des astuces de conception d’interface utilisateur qui sont délibérément utilisées pour inciter l’utilisateur à effectuer une certaine action. Ces tactiques peuvent aller de tentatives évidentes de tromper les utilisateurs à des indices subtils qui sont utilisés pour orienter l’utilisateur vers une action spécifique. L’objectif des dark patterns est d’inciter les utilisateurs à effectuer une action qui profite à l’entreprise plutôt qu’à l’utilisateur.

Ces éléments de conception intentionnellement manipulateurs ou trompeurs deviennent des ruses utilisées pour nous faire faire des choses qu’on n’avait pas l’intention de faire.

En bref, c’est tromper l’utilisateur, non pas en lui mentant, mais en rendant difficile d’accès les informations et la compréhension de ces informations par les utilisateurs.

Les dark patterns sont aussi appelés “deceptive design patterns”. Harry Brignull est à l’origine de ce terme et expose ces dark patterns sur son site deceptive design.

Il a même créé un “Hall of Shame” sur son site qui recense des exemples concrets d’utilisation de dark patterns par les entreprises. On retrouve notamment Google, Amazon, LinkedIn, Microsoft, Apple, et d’autres.

Quelques exemples

Il existe de nombreux exemples de ces pratiques sur le web. Vous avez sûrement déjà été confrontés à ce type de pratique. Parmi les exemples les plus courants, vous retrouverez très souvent des mises en page ou un langage confus afin de rendre difficile la compréhension, des cases déjà coché par défaut, etc.

Voici une petite liste de pratique de “dark patterns” :

  • Fausse rareté : Utilisation d’un langage ou d’éléments de conception pour donner l’impression qu’une offre est limitée (notamment dans le temps), alors qu’elle ne l’est pas, afin de pousser les utilisateurs à prendre une décision ou à agir.
  • Prix trompeurs : Utiliser un langage ou des éléments de conception confus ou trompeurs pour que les utilisateurs aient du mal à comprendre le coût total d’un produit ou d’un service, ou pour dissimuler des frais supplémentaires ou des charges jusqu’aux dernières étapes du processus d’achat.
  • Difficulté de comparaison des prix : Dans la même idée que précédemment, c’est faire en sorte qu’il vous soit difficile de comparer le prix d’un article avec un autre, de sorte que vous ne pouvez pas prendre une décision en connaissance de cause.
  • Poursuite forcée : Rendre difficile ou impossible pour les utilisateurs d’annuler un abonnement, un essai ou un service, en cachant les options d’annulation ou en les rendant difficiles à trouver ou à utiliser. Il est très facile de se mettre dans cette situation, mais cela devient très difficile pour en sortir.
  • Annonces déguisées : Utiliser des éléments de conception qui imitent l’aspect du contenu principal d’un site web ou d’une application, afin de tromper les utilisateurs et de les inciter à cliquer sur des publicités ou du contenu sponsorisé.
  • Confusion des options de retrait : Faire en sorte qu’il soit difficile pour les utilisateurs de refuser les courriels de marketing, les bulletins d’information ou d’autres communications, en dissimulant les options de refus dans des politiques de confidentialité longues et complexes ou en obligeant les utilisateurs à naviguer à travers plusieurs écrans ou pages pour les trouver.
  • Questions pièges : Question qui vous incite à donner une réponse que vous n’aviez pas prévue

Ces techniques peuvent s’appliquer à nombreux endroits différents sur un site web et sur le parcours de l’utilisateur.

Voici quelques exemples très concrets en image :

phrase negation
Des phrases à la négation pour perdre l’utilisateur
desinscription newsletter
Du texte noir sur fond noir
bouton switch cookies
Des boutons switch confus

Pourquoi ne pas les utiliser

Lorsque l’on crée son site web, on peut facilement être tenté d’utiliser des darks patterns. Pourtant, ce n’est vraiment pas une bonne idée, et ce, pour plusieurs raisons.

L’expérience utilisateur

Le premier élément affecté par les dark pattern sera l’expérience utilisateur (l’ux ou user experience) de vos visiteurs. Les dark patterns dans la conception peuvent être préjudiciables aux utilisateurs, car ils sont manipulateurs et trompeurs, et peuvent nuire aux utilisateurs en les incitant à entreprendre des actions qu’ils n’auraient peut-être pas choisies autrement.

Cela peut entraîner une mauvaise expérience pour l’utilisateur, de la frustration, voire des pertes financières.

La réputation

Ils peuvent également nuire à la réputation et à la fiabilité d’une entreprise, car ils sont souvent considérés comme contraires à l’éthique et malhonnêtes.

En effet, ils peuvent donner l’impression que la marque n’est pas digne de confiance ou qu’elle n’est pas éthique, ce qui peut entraîner des associations négatives avec la marque et une perte de la fidélité des clients.

La réglementation

Les dark patterns peuvent également violer les lois et réglementations relatives à la protection des consommateurs et à la publicité loyale, et peuvent entraîner des pénalités ou des sanctions juridiques pour les entreprises qui les utilisent.

Dans l’ensemble, l’utilisation de dark patterns dans la conception est contraire à l’éthique, nuisible aux utilisateurs et peut avoir des conséquences négatives tant pour les utilisateurs que pour les entreprises qui les utilisent.

Il est important que les concepteurs évitent d’utiliser des dark patterns dans leur travail et s’attachent plutôt à créer des éléments de conception centrés sur l’utilisateur, transparents, honnêtes au profit des utilisateurs et de l’amélioration de l’expérience utilisateur globale.

Misez plutôt sur un design de qualité

Oui, c’est possible de créer un site performant sans utiliser des dark patterns. Au lieu de vouloir utiliser des dark patterns, nous vous conseillons plutôt l’inverse. C’est-à-dire de miser sur la qualité de votre design et de l’expérience utilisateur que vous offrez à vos visiteurs.

Qu’est-ce qu’un bon design ?

Une bonne conception est une conception centrée sur l’utilisateur, ce qui signifie qu’elle est axée sur les besoins, les préférences et les objectifs des utilisateurs qui interagissent avec elle. Elle est également facile à utiliser, intuitive et efficace, et offre une expérience positive et agréable à l’utilisateur. Sans oublier bien sûr de respecter les codes visuels communs, les spécificités techniques pour créer une page web responsive et interactif.

En outre, une bonne conception est visuellement attrayante et professionnelle, intégrant des éléments tels que la couleur, la typographie et l’imagerie d’une manière équilibrée et cohérente. Il est également fonctionnel, car il résout un problème spécifique ou répond à un besoin particulier de manière efficace et efficiente.

En tant que designer, il faut penser l’ergonomie de l’interface et des fonctionnalités (l’ui design) en mettant au cœur du processus l’utilisateur. Ne cherchez pas à le tromper, mais plutôt à l’accompagner du mieux que vous pouvez, vous allez ainsi travailler la relation client/marque et créer une confiance qui ne sera que bénéfique pour votre entreprise et son futur.

L’utilisabilité de l’outil (page web, application mobile, etc.) doit être optimale. Dès la création des maquettes et prototypes, vous devez penser et repérer les potentiels dark patterns que vous auriez pu utiliser sans vraiment sans rendre compte. Cela renforcera la bonne expérience des internautes sur votre site internet.

Pour conclure

Les dark patterns, les techniques de manipulation des utilisateurs, dans la conception sont contraires à l’éthique et doivent être évités afin de créer une expérience utilisateur positive et honnête.

Il est important d’être conscient des dark patterns, en tant qu’utilisateur sur les sites où vous naviguez, mais aussi en tant que concepteur de site web. Vous ne voulez pas porter préjudice à votre marque et votre entreprise par leurs utilisations.

Vous pouvez vous faire accompagner par des designers pour le design d’interface et pour offrir une expérience utilisateur unique et de qualité. Le ressenti utilisateur étant un des éléments primordial pour la création de cette relation de confiance avec les clients et potentiels clients.

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

LIRE PLUS

Nos articles recommandés